Retour à l'accueil

C’est quoi être jeune dans la région de Coaticook ?

Publié le

Une énorme famille

Être jeune par chez moi, c’est grandir dans une famille de 19 000 personnes. On fait de nouvelles connaissances, on découvre de nouvelles passions, tout en se découvrant soi-même.

La jeunesse par chez nous, c’est se rassembler un soir d’été pour déguster les innombrables produits locaux en attendant la tombée du soleil, pour ensuite créer notre propre source de chaleur qui fera fondre les guimauves et cuire les saucisses « araignées ». Ou bien, c’est d’affronter les grosses journées d’hiver et skier les sentiers du Mont Hereford, pour finalement se rassembler dans un chalet sur le bord du lac Wallace.

Grandir dans ma région, c’est pouvoir profiter des multiples activités offertes tant de jour que de nuit, à la campagne comme en ville. C’est pouvoir aller faire du quatre-roues en avant-midi, passer l’après-midi sur les terrasses des microbrasserie ou restos-bars, se bourrer la face à la Laiterie de Coaticook en se vantant d’avoir la meilleure crème glacée au monde, et tout ça, avant de se diriger vers le Parc de la Gorge pour profiter de l’enchantement de Foresta Lumina… pour la 4e fois de la saison !

Jeune avant tout

Par ici, être jeune, c’est pouvoir s’impliquer dans un projet qui nous tient à cœur. Et chez moi, on donne la parole aux jeunes! On peut s’impliquer, on donne et on reçoit. On ressent la proximité et la générosité de la communauté, les gens se sourient chaleureusement, on se sent bien. On peut y devenir adulte tranquillement, même si on n’en a pas tant envie!

Être jeune dans la région, c’est pouvoir développer son sens des affaires rapidement, parce qu’on nous fait confiance. C’est avoir un kiosque de limonade à 25 sous sur la rue Johnson dès notre plus jeune âge, pour finalement, à 25 ans, déployer son propre projet d’affaires sur un marché qui encourage les entrepreneurs.

Être jeune dans la région de Coaticook, c’est partir étudier à l’extérieur, pour finalement avoir qu’une seule envie, celle de revenir. Pourquoi? Tout simplement pour contribuer au développement d’un milieu qui nous aura permis d’être nous-même. Nos expressions, nos façons de faire et nos valeurs sont tous des éléments qui font en sorte que je suis fier d’être d’ici. La région de Coaticook, c’est le meilleur des deux mondes. La région de Coaticook, c’est chez moi. La région de Coaticook, c’est moi.

   –    Jean-Christophe Hélie, étudiant en administration marketing à l’Université de Sherbrooke, membre du comité jeunesse de la Ville de Coaticook et fier ambassadeur de la Région de Coaticook.